Entête de page

Actus

Accueil Actus

Agrégateur de contenus

Retour Place Benjamin Zix, le marché de Noël au cœur de la Petite France

Place Benjamin Zix, le marché de Noël au cœur de la Petite France

Publié le 7 décembre 2023

Avec ses maisons à colombages, ses décorations de Noël dignes des plus beaux comptes Instagram et ses petites ruelles pittoresques, la Petite France offre un écrin unique au marché de Noël. Découverte.

En descendant le rue du Fossé des Tanneurs à partir de la Grand Rue, on arrive rapidement sur une petite place ornée de majestueux platanes : c’est là que s’illumine le marché de Noël de la place Benjamin Zix. Entouré de rues pavées, de petits canaux et de maisons typiquement alsaciennes, ce marché offre à ses visiteurs une atmosphère presque magique.

Vin chaud au vin blanc

Parmi la dizaine de chalets présents, on est rapidement attiré par la bonne odeur du vin chaud concoctée par Marilyne Lefebvre, gérante et créatrice du restaurant vietnamien « Poids Plume ». Dans son chalet, elle propose le traditionnel vin chaud à base de vin rouge, mais aussi un vin chaud préparé avec du vin blanc. Mais ce qu’aime surtout mijoter Marilyne, ce sont ses soupes, dont elle change la recette tous les deux, trois jours. « Je pars sur une base de légumes de saison, que j’assaisonne avec des épices, du gingembre, du curcuma ou encore du lait de coco », partage la jeune femme. Ces influences culinaires, Marilyne les tient de sa grand-mère d’origine vietnamienne. « J’aime par ma cuisine faire voyager mes clients, leur faire découvrir de nouvelles textures, de nouvelles saveurs tout en respectant les traditions et le goût du travail soigné », confie Marilyne.

Le traditionnel pain d’épices

La gourmandise se poursuit au chalet du pain d’épices Mireille Oster ! On y (re)découvre ses inconditionnelles barres et sachets de pain d’épices, mais aussi des confiseries, des « bredele » et des spiritueux. Cette Maison se distingue par sa capacité à réinventer le pain d’épices à travers des recettes originales et variées. On retrouve ainsi dans ces créations du gingembre, des baies de goji, du melon confit, de la fleur d’oranger ou encore de la figue… Pour varier les plaisirs et les envies, différentes farines ainsi que multiples essences de miel sont utilisées.

Pour un décor alsacien

Après avoir salivé devant ces stands gourmands, un autre type de chalet capte notre regard : ceux consacrés aux décorations de Noël !

L’artisanat alsacien est mis à l’honneur au sein du chalet de Marc Berger. On y retrouve, entre autres, des emporte-pièces à bredele, des reproductions en pierre reconstituées et les incontournables « Springerle » de Noël.

On poursuit son voyage en Alsace avec le chalet de Matthieu Doger, qui crée des maisonnettes alsaciennes en terre cuite, exclusivement réalisées à partir de modèles réels. Plus qu’une décoration rappelant l’architecture typique de notre région, ces maisonnettes peuvent même être transformées en diffuseurs d’huiles essentielles. « Il suffit d’y intégrer une bougie et de placer un peu d’eau et d’huile dans la cheminée », éclaire-t-il.

Dans ce même esprit, Nathalie Wilm propose dans son chalet des photophores en verre soufflé, sur lesquels on retrouve les paysages typiques de notre capitale alsacienne. Petite France, Cathédrale, Maison Kammerzell… tout Strasbourg y est représenté ! « Ces décors originaux sont les créations de mon gendre, Julien Fuchs », précise Nathalie.

Un décor enchanteur

Plus spécialisé, le chalet « Noël en Alsace » met en lumière tout ce qui permet d’habiller sa maison aux couleurs de Noël. Crèches, boules à suspendre, santons, sapins, étoiles… Le chalet propose une multitude d’objets de décoration allant du plus sobre au plus extravagant.

Toujours sur le thème des décors de Noël, le Site Verrier de Meisenthal expose au sein de son chalet ses célèbres et très prisées boules en verre, fabriquée selon un savoir-faire unique. Le chalet présentera en star sa boule de Noël 2023 : la « Stella » qui évoque une étourdissante danseuse de cabaret.

Enfin, les décors typiquement allemands font aussi leur entrée sur le marché de Noël ! Elie Laumont propose en effet dans son chalet des pyramides à bougies, des casse-noisettes et de petits personnages brûle-encens.

Les incontournables bougies

Non loin de là, un petit chalet attire notre attention : celui tenu par Light & Co. Sur son espace de vente, on peut admirer de nombreux vases et bocaux richement décorés, dans lesquels flottent des bougies. « Nous ne vendons pas de bougies traditionnelles, mais bien des kits pour les fabriquer soi-même » précisent Laurence Anna et Guillaume Kilbert, cofondateurs de Light & Co.

Le principe est simple : il suffit de remplir un vase transparent d’eau et d’y insérer des objets de décoration. Des huiles parfumées peuvent y être ajoutée afin de diffuser dans son chez-soi une douce odeur d’orange ou de cannelle… Une fois allumée, la bougie peut brûler entre 20 et 30 heures sans faiblir. Et pour repartir sur une durée similaire, on remplace la mèche par un petit bout de papier toilette roulé ! Dans un autre style, Petro Zaripov propose dans son chalet plusieurs diffuseurs à parfums sous forme de maisonnettes en céramique ou de petites figurines historiques et fantastiques.

Pour un look made in Alsace

Les marchés de Noël offrent également une visibilité aux créateurs de vêtements et d’accessoires locaux. Celui de la place Benjamin Zix donne la part belle à Sophie Peirani, créatrice de bijoux, de chapeaux et d’accessoires. Beaucoup la connaissent déjà via sa boutique, installée au cœur de la Petite France, rue du Fossé des Tanneurs depuis déjà 31 ans ! Ce qu’elle aime ? Personnaliser ses créations au style, aux envies et à la personnalité de ses clientes. « Au marché de Noël, je vais surtout proposer des bonnets, des bérets, des capelines… réalisés dans de belles matières. Ce qui plaît en ce moment, c’est le tissu que j’appelle « doudou », chaud et agréable à porter », partage Sophie.

Difficile de quitter un environnement aussi enchanteur… et pourtant, à 21 heures, le marché de Noël de la Place Benjamin Zix va bientôt fermer. On n’a qu’une envie, y revenir demain pour le voir se parer à nouveau de ses habits de lumières.