Entête de page

Actus

Accueil Actus

Agrégateur de contenus

Retour Marché de Noël du Temple Neuf, intimiste et traditionnel

Marché de Noël du Temple Neuf, intimiste et traditionnel

Publié le 11 décembre 2023

À seulement quelques minutes à pied de la Cathédrale de Strasbourg, le Marché de Noël du Temple Neuf offre à ses visiteurs un cadre chaleureux et intimiste. Arts, gastronomie et petites douceurs nous donnent envie de nous y attarder…

En remontant l’étroite rue des Dominicains, on arrive devant la place du Temple Neuf, du même nom que l’église qui surplombe le lieu. C’est un Marché de Noël quelque peu caché que l’on découvre ici. Traditionnellement appelé Marché du Carré d’or, il fait référence au quartier commercial traditionnel et historique de Strasbourg, dans lequel on retrouve de nombreux commerces, majoritairement positionnés haut de gamme. Dans ce petit cocon à l’abri du vent, on se laisse tenter par les bonbons, chocolats, eaux-de-vie et autres spécialités que l’on aime savourer pendant la saison des fêtes.

Une confiserie vosgienne

En passant devant le chalet de la Confiserie des Hautes Vosges, on ne peut résister à s’emparer des bonbons multicolores proposés à la dégustation. Bourgeons de sapin des Vosges, miel, eucalyptus… Selon le bonbon choisi, les huiles essentielles et les arômes naturels enveloppent délicatement notre palais. Il nous laisse un goût réconfortant et légèrement sucré qui n’est pas sans rappeler celui des bonbons que nous donnaient nos grands-parents pendant nos jeunes années.

Ces douceurs délicieusement régressives sont fabriquées dans la plus pure tradition, au cœur des Vosges, à Plainfaing. « Notre sucre de betterave provient d’Erstein et notre sirop de glucose de maïs vient de Marckolsheim », précise Fabienne Picard, PDG de la Confiserie des Hautes Vosges pour qui travailler en local prend tout son sens.

35 sortes de bonbons sont ainsi proposées par la Confiserie qui tient à perpétuer ses recettes artisanales. « La cuisson se fait à feu nu dans les chaudrons en cuivre », ajoute la dirigeante. Outre ses bonbons, on retrouve aussi au sein de ce chalet des cacahuètes, noisettes et amandes grillées ainsi que leurs célèbres brisures pour infusions. « On récupère les brisures de bonbons lors de la casse des plaques. Elles sont ensuite concassées pour être facilement dissolues dans l’eau chaude », explique Fabienne Picard. La Confiserie des Hautes Vosges est également connue pour ses Bergamotes de Nancy dont elle est la seule dans les Vosges à détenir l’IGP ! Une grande fierté pour cette entreprise familiale qui a à cœur de protéger le savoir-faire régional.

L’incontournable Maison Klein

À quelques pas de ce chalet, une autre douceur nous attend. Il s’agit des marrons glacés de la maison Sabaton. Le chalet est tenu par l’équipe d’Olivier Klein, PDG de la Maison Klein et de l’Alsacienne de gastronomie, détentrice de la marque « Artisan d’Alsace ». « Nos deux maisons partagent la même vision de la gastronomie, basée sur des produits de qualité » nous confie-t-il. Emblèmes typiques de la période de Noël, ces marrons glacés sont les fruits d’un complexe processus de fabrication, qui nécessite rigueur et délicatesse.

En face, on entre dans un tout autre univers, consacré cette fois-ci aux foies gras d’Alsace et aux truffes. Également tenu par la Maison Klein, ce chalet met en lumière son foie gras d’oie ou de canard, réalisé avec un mélange de 15 épices, selon une recette traditionnelle. « Ce qui nous caractérise, c’est la qualité de nos produits, conjuguée à une régularité de métronome », partage Olivier Klein.

En salade, accompagné d’un confit ou encore posé sur du pain d’épice, les façons de savourer le foie gras sont multiples et variées. Mais pour Olivier Klein, rien de mieux que de le déguster nature, sur une cuillère, avec une simple tranche de baguette blanche !

Le Whisky alsacien

Quand la nuit tombe et le froid commence à nous envahir, on se dirige presque naturellement vers ce qui peut nous réchauffer… Comme les créations de la Distillerie Meyer ! Eaux-de-vie, crèmes, liqueurs, pastis, gin… et whiskys 100% made in Alsace sont présents au sein de leur chalet. Médaillé d’or lors du Concours général agricole de Paris en 2018 et 2019, son whisky pur malt vaut le détour. Issu d’une double distillation, il est vieilli pendant 8 années en fût de chêne, ce qui lui confère un goût vanillé, doux avec une petite pointe de fumé en bouche.

Mais n’est pas maître distillateur qui veut… Cette eau-de-vie est le résultat d’années d’expérience de la Maison Meyer, qui a démarré la commercialisation de ses produits dans le Val-de-Villé il y a de cela 65 ans. Installée dans le petit village de Hohwarth, la famille Meyer n’a jamais cessé de faire grandir son savoir-faire, transmis de père en fils. « C’est un métier qui s’apprend sur le tas ! La meilleure formation, c’est de goûter, de sentir, d’observer. C’est ainsi qu’on éduque progressivement son palais », éclaire Arnaud Meyer, petit-fils du fondateur Fridolin et actuel responsable commercial de la distillerie. Son savoir-faire d’exception est même reconnu par le label Entreprise du patrimoine vivant .

Toutes les nuances du bois

L’intérêt de ce marché de Noël, c’est aussi de partir à la rencontre d’artistes locaux. Arrivé devant le chalet de Dominique Ciamarone, marqueteur d’art, on ne peut détacher son regard de ses œuvres singulières. Mêlant différentes essences de bois, son travail minutieux et délicat force le respect. Passionné par la marqueterie d’art depuis 1979, il aime l’infinité de nuances que lui offre cette matière vivante et noble. En 1990, son talent est enfin reconnu : il obtient le titre de « Meilleur ouvrier de France » !

Ses tableaux ont divers sujets d’inspiration : la nature, des paysages, les animaux… Ses œuvres « Regard de félin », « Cheval fougueux » ou encore « Allégorie d’une hirondelle » illustrent bien la richesse de son œuvre.

 

L’église au-dessus de nous sonne déjà 21h et nous réveille de notre parenthèse enchantée. Il est temps de rentrer au chaud ! Entre le whisky, le foie gras, les bergamotes de Nancy et les marrons glacés, nous nous retrouvons les bras chargés de cadeaux gourmands ! Confectionnés localement avec passion, ils transmettent quelque part toute l’authenticité de notre chère région.