Entête de page

Actus

Accueil Actus

Agrégateur de contenus

Retour Marché de Noël du square Louise Weiss : comme un esprit de famille

Marché de Noël du square Louise Weiss : comme un esprit de famille

Publié le 7 décembre 2023

Dans le prolongement de la Petite France existe un espace vert bien connu des Strasbourgeois : il s’agit du Square Louise Weiss. Habituellement lieu de rencontre et aire de jeux des familles du quartier, le Square se mue en cette fin d’année en un joli marché de Noël. Avec ses chalets tenus par de grandes maisons de producteurs passionnés, une chose est sûre : l’ambiance familiale reste.

Il suffit de traverser la Petite France et de se diriger vers les ponts couverts pour se retrouver dans un petit parc qu’on appelle le square Louise Weiss. Ce petit poumon vert au cœur de la Ville est en cette période de fêtes le théâtre d’un marché de Noël singulier : celui des irréductibles petits producteurs d’Alsace !

Les confitures du Climont

S’il y a un goûter qui agit comme une madeleine de Proust, c’est bien la tartine de confiture de notre enfance. Un plaisir simple, régressif et dont le souvenir nous mène tout droit vers le chalet des Confitures du Climont ! Tenu par Perrine Hilberer, cogérante de l’entreprise, le chalet regorge de confitures de toutes sortes, mais aussi de gelées, sirops et compotes. « Nos confitures sont fabriquées depuis 30 ans de façon artisanale, au cœur de la vallée de la Bruche », précise la dirigeante. Connu pour ses produits de qualité et son savoir-faire, l’établissement reçoit même en 2015 le Label Entreprise du patrimoine vivant.

Pour cette fin d’année, les Confitures du Climont ressortent leur confiture de Noël, qui rassemble clémentine, liqueur de sapin et tiges d’angéliques confites. Mais le véritable coup de cœur de Perrine et de son équipe, c’est leur confiture de pommes confites ! La recette mêle pommes et épices que l’on retrouve habituellement dans le pain d’épices. « On y ajoute de la badiane, de la vanille, de la coriandre, de la cannelle mais aussi du gingembre, de la muscade, de la cardamome et du macis » énumère la dirigeante.

Autant de délices qui inspirent chaque jour Perrine et son père Fabrice, qui décident alors en 2023 d’éditer un livre de recettes de confitures. « On y explique aussi comment utiliser la confiture autrement, dans des mets sucrés comme salés », complète la jeune femme. Pas mal comme idée cadeau, non ?

Les meuniers de Hurtigheim

On retrouve sur cette même place, à quelques pas seulement des Confitures du Climont, une autre famille de producteurs locaux. Il s’agit des meuniers Becker du « Moulin de Hurtigheim ». « Nous représentons la 5e génération de meuniers ! », annonce avec fierté Raoul Becker, actuel dirigeant de l’entreprise.

Sa farine est fabriquée majoritairement à partir des céréales du Kochersberg et de l’Ackerland. « Nous nous fournissons à 80 kilomètres maximum autour de chez nous »», ajoute ce dernier. Ce qui rend ses farines si particulières réside en son processus de fabrication, resté très artisanal. « On ne chauffe que très peu le produit, ce qui est gage de qualité »,complète-t-il. Le « Moulin de Hurtigheim » se différencie aussi par sa grande étendue de gamme, accessible même en petits conditionnements. C’est ainsi qu’au sein de son chalet (Lauréat d’un des plus beaux chalets du marché de Noël 2015), on retrouve une grande variété de farines, allant de la pâtissière au sans gluten, en passant par celle aux céréales et bio.

Le domaine Loew

Décidément, le square Louise Weiss regorge de maisons familiales amoureuses par leur métier ! Celle d’Étienne et de Caroline Loew ne déroge pas à la règle. En reprenant en 1996 le domaine de ses ancêtres à Westhoffen, Étienne perpétue une certaine vision de la viticulture. « La terre, la pluie, l’ensoleillement ne sont pas maitrisables. Nous devons comprendre notre écosystème et le respecter », nous partage Caroline. Un engagement que le domaine prouve par sa volonté de cultiver en agriculture biologique et biodynamique. « Nos raisins sont cueillis exclusivement à la main et la fermentation ne se réalise qu’avec des levures naturelles », ajoute Étienne. Sylvaner, Auxerrois, Muscat, Riesling, Pinots, Gewurtztraminer : le domaine Loew propose au sein de son chalet tous les grands classiques de notre région. Sa production de vin volontairement modérée fait de ses cuvées de petits trésors à partager.

Distillerie Lehmann

Là aussi, c’est une famille qui est à l’origine de la Distillerie Lehmann à Obernai. Considérée comme la plus vieille distillerie d’Alsace, son savoir-faire est transmis de génération en génération depuis 1850 ! Aujourd’hui, elle se distingue par son Label Entreprise du patrimoine vivant, qui reconnaît les savoir-faire d’exception.

Au sein de son chalet, on va retrouver des eaux-de-vie, des liqueurs, du ratafia de Gewurtzraminer mais aussi ses whiskys dont trois labellisés IGP ! On a un coup de cœur pour le « Gold », vieilli six années en fût de Bordeaux blanc sec et en fût de Sauternes. Si au nez, il développe des arômes d’agrumes confits, il se caractérise en bouche par des notes de tabac frais et de vanille. La finale longue et persistante se développe vers de la vanille et des fruits compotés de poires et de coings. « C’est un whisky gourmand et soyeux », ajoute le maître distillateur et directeur, Yves Lehmann.

La ferme de Truttenhausen

Il ne manquait plus que les fromages pour compléter ce marché de Noël conçu sous le signe de la gourmandise ! C’est chose faite avec la Ferme de Truttenhausen qui propose son fromage crémeux du type munster, ainsi que différentes variations de sa tomme, allant de la coriandre au fenugrec, en passant par l’ail des ours. « Notre ferme est labellisée bio et nous produisons en biodynamie », précise Sébastien Fernex, cogérant de la ferme. Outre ses produits laitiers, cette ferme met également à la vente ses pestos au basilic et à l’ail frais, ses confits de poivrons et ses tisanes. Concoctées avec soin à base de plantes sauvages par la cogérante Anémone Fernex, ses tisanes sont pour elle de véritables dons de la nature. En respectant leur environnement et en prenant soin du vivant, la fratrie Fernex vit en adéquation avec ses valeurs.

On se rend bien compte, après tous ces échanges, ces rencontres et ces dégustations, que c’est bien plus qu’une place que partagent tous ces exposants. C’est sans nul doute l’amour du travail bien fait, l’amour des produits, l’amour de notre terroir.