Entête de page

Sous les épines du grand sapin

Strasbourg resplendit de mille feux pendant les fêtes de Noël. Des kilomètres de guirlandes lumineuses habillent ses rues. Star de ses illuminations, le Grand Sapin, érigé place Kléber, volerait presque la vedette à la magnifique cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. Somptueux, il fait office de décor à des millions de selfies.

On vous dit tout sur le Grand Sapin : ses mensurations, les secrets techniques de son installation, l'envers du décor.

30 mètres. C'est la hauteur minimale du grand sapin. Il pèse entre 7 et 9 tonnes. Son tronc fait jusqu'à 120 cm de diamètre. C'est Henri-Pierre Gangloff, responsable unité de production de l'office national des forêts ONF qui sillonne en voiture les forêts d'Alsace, de Moselle et des Vosges. Il parcourt des centaines de kilomètres à la recherche de la perle rare. Son repérage commence dès mars. Le sapin de l'édition 2017 du marché de Noël a poussé en Lorraine, dans le secteur du Donon.

120  h de travail. C'est le temps qu'il faut compter à l'ONF et ses grimpeurs élagueurs pour préparer le grand sapin à son voyage vers Strasbourg. Première étape : découper ce mastodone pour l'installer sur la remorque. Deux grues sont garées de part et d'autre de l'arbre, l'une de 100 tonnes, l'autre de 50 tonnes. Il est tout d'abord accroché aux grues avant d'être découpé pour éviter qu'il ne tombe. La phase la plus délicate ? Le déposer sur la remorque sans trop l'abîmer. Il faut bien compter deux heures pour l'installer délicatement sans trop de casse. Pour le transport, et pouvoir passer en ville, chaque branche de l'arbre est, l'une après l'autre, repliée et attachée au tronc.

 

180 branches d'autres sapins sont sélectionneés par l'ONF. Sur ces 180 branches, entre 50 et 80 sont repiqués sur le grand sapin pour l'étoffer. Une délicate opération esthétique réalisée une fois le sapin érigé à Strasbourg. Au total, l'ONF qui offre l'arbre à la ville de Strasbourg consacre 250 h de travail au sapin

7 kilomètres de guirlandes lumineuses et pétillantes orneront le grand sapin cette année. Plus de 300 flashs lumineux, une quarantaines de boules de 65 cm recouvertes d'étoiles dorées et 180 motifs lumineux -des anges, des biscuits lumineux, des bougies, des pommes, des étoiles- viendront habiller l'arbre.

240 angelots lumineux, 200 bouquets étincelants, 400 boules or et rouge seront disséminés tout autour du sapin, sur la place Kléber. Un magnifique écrin de lumières.

Sapin Noël Strasbourg
Sapin Noël Strasbourg

3 questions à Romaric Gusto de la société Sigmatech, décorateur du Grand Sapin

Décore-t-on un grand sapin comme un sapin pour chez soi  ?Comme à la maison, on s'adapte à la morphologie de l'arbre. On installe tout d'abord les guirlandes lumineuses qu'on enrubanne dans chaque branche du sapin puis on met en place les motifs. On prend alors de la distance pour s'assurer qu'il n'y a pas un trou ou deux motifs semblables au même endroit. La grosse différence, c'est qu'il y a un grimpeur perché à une hauteur de 30 mètres dialoguant via un talkie-walkie ou un téléphone portable avec une personne au sol. Les moyens techniques et humains sont évidemment plus importants.

 

Comment justement installe-t-on les guirlandes sur un sapin de 30 mètres ?

Il faut deux grimpeurs -« nos écureuils » comme on les appelle-, une dizaine d'électriciens, huit ouvriers paysagistes et deux nacelles de 40 mètres de haut et des dizaines de mètres linéaires de guirlandes. Il faut compter trois semaines de travail.

 

Quelle est le thème retenu cette année pour la scénographie ?

Le Noël d'antan. Nous avons imaginé une décoration s'inspirant des traditions alsaciennes. On a repris ainsi le motif de la pomme, des bougies, des bredle pour créer des motifs lumineux graphiques et contemporains. Le rouge chatoyant et le doré seront les couleurs dominantes.