Entête de page

Le Christkindelsmärik

à travers les âges

Startpagina Christkindelsmärik Le Christkindelsmärik à travers les âges

Le Christkindelsmärik à travers les âges

eu.add-to-favorite

Le Christkindelsmärik, ou "marché de l’enfant Jésus", est le nom donné en dialecte alsacien au traditionnel marché de Noël de Strasbourg. Né en 1570, il est l’un des plus anciens d’Europe et a longtemps été le seul en France. Remontons dans le temps et laissons-nous séduire par les photos et documents d'archive qui présentent le Christkindelsmärik à travers les âges.

Autour de la cathédrale à ses débuts…

Au Moyen Âge, le Klausenmärik ou marché de Saint-Nicolas est situé autour de la cathédrale. Il se tient autour du 6 décembre. Les baraques des ciriers, des marchands de pain d’épices et autres friandises y côtoient les boutiques des herboristes, des selliers, des fripiers et des merciers.

En 1570, alors que Strasbourg est passée à la Réforme, le prédicateur luthérien Johann Flinner, s’oppose au culte des saints et interdit en conséquence le Marché de Saint Nicolas. Il est remplacé par le Christkindelsmärik ("marché de l’Enfant Jésus") qui occupe désormais les trois jours avant Noël.

D’abord établi sur le parvis de la cathédrale, le Christkindelsmärik s’étend ensuite sur la place du Château et la rue Mercière. Entre 1759 et 1779, il intègre également le collège du Temple-Neuf. Au 19e siècle, il migre un temps au Marais Vert, rue des Grandes Arcades et même aux étages des Grandes Boucheries.

Outre les commerces traditionnels, le marché de Noël propose des jouets et des sapins. En 1806, le Christkindelsmärik — aussi appelé foire de Bimbeloterie - dure six jours.

… le Christkindelsmärik s’installe sur la Place Kléber en 1863…

Il gagne un jour supplémentaire en 1863 au moment où il prend possession de la place Kléber. Dès l’origine, une foire de Noël lui est associée. Elle s’ouvre à la Saint-Étienne, le 26 décembre, et se maintient dix-huit jours. Les deux manifestations festives et mercantiles se confondent dans la seconde moitié du 19e siècle.

Le Christkindelsmärik débute alors huit jours avant la Nativité et s’achève dix-huit jours après.

… et se déploie également sur la Place Broglie.

Durant la période du Reichsland (1870-1918), il se fixe place Broglie. Le site de la place Kléber est abandonné durant l’entre-deux-guerres. Aux prémices du 20e siècle, l’éventail des commerces s’élargit : la bijouterie, la parfumerie et les décorations de Noël sont désormais présentes.

A partir de 1991, le marché de Noël retrouve la place de la cathédrale et se propage ensuite à travers le coeur historique de la ville à la faveur de Strasbourg, capitale de Noël.

Pour une meilleure expérience, nous vous conseillons de consulter l'exposition en ligne depuis un ordinateur ou une tablette.

Merci aux Archives de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg (AVES) et aux Musées de la Ville de Strasbourg.

Slider expo Christkindelsmärik 2020