Entête de page

Agrégateur de contenus

angle-left Un conte à rebours l’animation vidéo-mapping d’Art Puissance Art
Un conte à rebours : l’animation vidéo-mapping d’Art Puissance Art

Un conte à rebours : l’animation vidéo-mapping d’Art Puissance Art

Publié le 27 novembre 2019

Durant Strasbourg Capitale de Noël, l’association Art Puissance Art s’installe à l’Eglise Saint-Pierre-Le-Vieux pour proposer aux visiteurs une animation vidéo-mapping alliant animation traditionnelle et nouvelles technologies.

À cette occasion, trois questions ont été posées au collectif à l’origine d’"Un Conte à Rebours".

1. Comment est né votre projet ?

"Un Conte à Rebours" a vu le jour suite à la rencontre de plusieurs acteurs culturels locaux : d’un côté, Nootoos et son espace inter-relationnel orienté vers la mise en œuvre de projets collaboratifs, et de l’autre, l’association Art Puissance Art et son partenaire le studio Animaillons ! Avec leurs événements artistiques, poétiques et audacieux.

Un jour, au cœur de la dynamique développée au sein de l’église protestante Saint-Pierre-le-vieux, la conteuse Nicole Docin-Julien expose une histoire qu’elle-même tire de souvenirs transmis par Christiane Singer. Le périple d’un vieil homme épuisé, perdu dans une forêt profonde par une nuit d’hiver glaciale, touche le pasteur Arnaud Stolz, et il n’est pas le seul ! L'artiste Julie-Anne Weber, spécialisée en cinéma d’animation, est émue à son tour. Un projet des plus fous s’éveille. Et si, ensemble, nous proposions un spectacle son et lumière dans la période de l’Avent ?

2. Pouvez-vous nous en dire plus sur le conte et sa création ?

« Nuit noire, sans lune. Hiver.
Il avance, s’enfonce dans la forêt, trébuche sur la terre gelée.
Soudain, devant lui, une clairière.
Au cœur de la clairière, une maison. Une femme apparaît sur le seuil, nimbée par le feu d’une cheminée… »

Après l’enregistrement de la voix de Nicole Docin-Julien, Julie-Anne Weber commence la mise en images. Son frère Jean-David, compositeur et sound-designer, s’attelle à la musique. Arnaud, Nathalie, Jean Bruce et Adèle s’occupent de l'organisation, de la logistique, de la communication. Et le conte prend vie.

Le spectacle allie animation traditionnelle et technologies multimédia. On y croise des animaux dessinés au fusain, des arbres faits de papier découpé, des peintures mouvantes et des lignes de sable assemblées en un kaléidoscope de souvenirs et de textures. Les visuels sont animés image par image, à l’ancienne, à la main. La technique de projection illusionniste épouse ensuite les structures et volumes du bâtiment, donnant la parole aux pierres. Au fil d’une bande-son onirique, la danse des images plonge le spectateur dans une réalité augmentée, un lieu mille fois réinterprété. Pour les fêtes, le mapping "Un Conte à Rebours" propose son rêve de lumière.

3. Au-delà du conte, comment peut-on profiter de ce moment ?

NooToos et Art Puissance Art ont joint leurs énergies pour créer de toutes pièces un spectacle son et lumière, et en faire un moment magique. L’expérience commence dès l’entrée dans le splendide édifice, joyau du patrimoine strasbourgeois. Arrivé-e dans la salle d’accueil, vous pouvez découvrir les dessous de la création avec un making of, et plonger doucement dans l’univers graphique et architectural préparé pour vous.

Vous avez maintenant votre billet ? C’est parti pour une expédition immersive ! Imaginez un peu : vous êtes confortablement installé-e dans une chaise longue ou sur un gros coussin, bercé-e de sons et de musique alors que les murs et le plafond de l’église s’animent. Vous vivez un instant de poésie au coeur de la magie de Noël, au rythme des mots et des couleurs. Aux côtés du héros, vous voici invité-e à un voyage intérieur d’une quinzaine de minutes à travers l’imaginaire du conte, cheminement à rebrousse-temps vers votre âme d’enfant… L’aventure vous attend !

 

Infos pratiques :

Du 27 novembre au 29 décembre, de 12h à 18h, Église protestante Saint-Pierre-Le-Vieux.
Tarifs : 5 € par adulte, 2€ pour les -18 ans, gratuit pour les -3ans.

Spectacle de 15 minutes, trois fois par heure.