Entête de page

Le marché de Noël en 2 jours : Du patrimoine, de l'artisanat et une bonne dose de gourmandise

Premier jour :

Matin :

La découverte de Strasbourg débute par l'un des quartiers les plus emblématiques de Strasbourg : la Petite France, ses canaux, ses écluses, ses maisons à colombages. Un paysage de carte postale. Sur le marché de Noël des Rois Mages, place Benjamin-Zix, quelques chalets proposent de l'artisanat local et de quoi s'ouvrir l'appétit : du pain d'épices et de la bière de Noël. Quelques rues plus loin, la place des Meuniers est prise d'assaut par le marché des irréductibles petits producteurs d'Alsace. Sur leurs étals, du terroir et du local ! Des eaux de vie, du nougat, des champignons, du miel, des compotes, etc.

On emprunte ensuite la Grand'Rue pour rejoindre la place Gutenberg. L'Islande vous connaissez ? C'est le pays invité de cette édition, après le Portugal et la Belgique les années précédentes. Pendant toute la durée du marché de Noël, les commerçants islandais partagent leur culture, leur artisanat et leurs plats traditionnels. Parfait pour une pause déjeuner originale.

Après-midi :

On déambule entre les chalets en bois de la place de la Cathédrale et de la place du Château à la recherche d'idées cadeau. Pourquoi pas un jouet en bois à glisser sous le sapin ? A deux pas de là, on craque pour des bredle de la fédération des boulangers d'Alsace et du vin chaud au vin blanc d'Alsace de la Tribu des gourmets, sur le marché des Délices de Noël d'Alsace, place du Marché-aux-Poissons et terrasse Rohan. C'est le week-end ? On en profite pour assister au spectacle de la crèche vivante, une des nouveautés de la 447e édition.

Rompu de fatigue par cette première journée, on profite d'une balade en navette fluviale pour découvrir à la tombée de la nuit les splendeurs de la capitale de Noël et ses institutions européennes.

image responsive
image responsive

Deuxième jour :

Matin :

Quartier de la ville à découvrir absolument, la Neustadt (ville nouvelle) vient d'être classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce quartier a été construit entre 1871 et 1918 par l'empire allemand. Il compte notamment la place de la République entourée de la bibliothèque universitaire, du Palais du Rhin - l'ancien palais impérial - du théâtre national de Strasbourg. La promenade se poursuit vers le fameux Christkindelsmärik, le marché de la place Broglie, entre ses guirlandes électriques, ses santons, ses boules de Noël et les effluves de vin chaud. Les enfants seront ravis de se faire prendre en photo avec le Père Noël, le vrai bien sûr. Si vous n'avez pas déjà craqué, c'est le moment de goûter à la flambée-baguette.

Après-midi :

Depuis la place Broglie, on rejoint le fameux Carré d'or, l'ancien quartier des orfèvres. Ses petites ruelles commerçantes sont superbement décorées et illuminées. Sur la place du Temple-Neuf, la gastronomie alsacienne est une fois de plus mise à l'honneur : la truffée d'Alsace, la fameuse knack à la truffe, de la bière artisanale, des pâtisseries ou encore le whisky alsacien. La journée s'achève en beauté avec la découverte du majestueux Grand sapin et de la place Kléber. Le village du partage accueille jusqu'à 85 associations solidaires et humanitaires : Médecins du monde, Croix Rouge, Humanis, etc. Régalez-vous sur le stand d'Humanis d'une soupe chaude étoilée : elle est réalisée par l'un des grands chefs d'Alsace pour soutenir l'action de l'association. Ou faites un tour avec les petits (et grands) enfants à la présentation des collections du musée Tomi Ungerer dans la rotonde de la Maison Rouge.