Entête de page

Anis bredle (un peu plus technique)

Ces petits biscuits se conservent plusieurs semaines dans une boîte hermétique, si tant est que vous arriviez à les mettre à l’abri des assauts de vos petits et grands gourmands. 
Proposé par la blogueuse strasbourgeoise Leïla Martin de Je vais vous cuisinier.

Ingrédients

  • 250 g de sucre semoule
  • 250 g de farine
  • 15 g ou d’anis mélangé à un peu de farine

Matériel nécessaire

  • 1 cul de poule
  • Des plaques de cuisson
  • 1 thermomètre
  • 1 poche à douille
  • 1 douille lisse
bredele ani - Leila Martin

Préparation :

Beurrez et farinez vos plaques de cuisson allant au four, car il faut disposer les bredle sur les plaques dès que la pâte est prête. N’utilisez surtout pas de papier sulfurisé : comme la pâte est collante, le papier risquerait de se soulever à chaque fois que vous formez un tas avec votre poche à douille.

Mélangez les œufs et le sucre dans un grand bol.

Préparez un bain-marie et faites y chauffer le mélange œufs/sucre jusqu’à atteindre une température de 55°C.

Retirez le récipient du bain-marie et battez au batteur électrique (vitesse maximale) ou dans le bol de votre robot jusqu’à refroidissement total du mélange, soit une vingtaine de minutes environ.

Ajoutez les grains d’anis mélangés à un peu de farine et battez vitesse minimale afin de les incorporer.

Versez la farine en pluie tout en mélangeant à la spatule. Vous devez obtenir une pâte homogène et bien ferme.

Garnissez-en une poche à douille munie d’une douille lisse et dressez immédiatement des petits ronds sur une plaque beurrée et farinée.

Laissez sécher toute une nuit (Pour ma part, je me suis limitée à 3 heures qui m’ont semblé tout-à-fait suffisantes).

Le lendemain, préchauffez le four à 180°C, placez votre plaque au milieu du four faites cuire durant 8 minutes environ (une plaque après l’autre pour une cuisson homogène).

Attention, ces biscuits ne doivent pas colorer. Donc surveillez la cuisson de près !