Entête de page

Le Liban, Pays Invité

eu.add-to-favorite

Au moment des festivités de Noël, un brin de magie supplémentaire s’empare de la Ville grâce à la découverte d’un pays invité. Cette année, Strasbourg accueille Le Liban et plus particulièrement Byblos, ville chrétienne du Moyen Orient, dont vous pouvez découvrir tous les charmes, place Gutenberg.

Cette année, Strasbourg accueille le Liban, berceau des religions monothéistes. Un accent particulier sera mis sur Byblos, ancien port phénicien qui a vu naître l’alphabet moderne, devenu aujourd’hui une ville symbole de diversité. 

Des chalets aux couleurs du pays du Cèdre orneront la fameuse place Gutenberg pour y accueillir des visiteurs en quête d’un voyage aux parfums orientaux. Des créations artisanales locales et des produits du terroir déclinés en mezzés et autres gourmandises traditionnelles contribueront à vous faire vivre la magie d’un Noël libanais au coeur même de la capitale de Noël. Au Liban, Noël est une fête religieuse et culturelle qui incarne la volonté des nombreuses communautés religieuses du pays à vivre ensemble, dans le respect des valeurs de partage, de paix et de fraternité.

Héritées d’une tradition païenne, les célébrations de la Sainte-Barbe commencent le 3 décembre au soir. Les jeunes et les moins jeunes se déplacent alors déguisés, de porte en porte, pour rappeler la fugue de la jeune « Barbe », voulant échapper aux violences de Dioscore, son père. Au début du mois de la nativité, certaines familles chrétiennes du Liban plantent du blé et observent la venue des premières pousses symboliques de la naissance et de la vie. À l’approche de la fête, le 25 décembre selon le calendrier grégorien, le Liban se pare de ses dorures et de ses déco¬rations. Le pays tout entier vibre au rythme des chansons traditionnelles de Noël, chantées à la fois en arabe, en anglais et en français. Le jour de Noël est férié pour l’ensemble des communautés religieuses.

Le repas de Noël est le pinacle des célébrations. Les Libanais s’y retrouvent pour partager généreusement un moment culinaire où se mélangent les plats traditionnels (feuilles de vignes farcies, houmous de pois-chiche, purée d’aubergine, ragoûts de viande… etc.) et des créations gastronomiques plus occidentales. À la fin du repas, le meghlé, fait à base de semoule de riz, de carvi et de cannelle, et traditionnellement offert pour célébrer les naissances, est de prédilection, même si tous les desserts et toutes les pâtisseries ont droit de cité. Les célébrations de Noël s’achèvent au Liban au lendemain de la fête de la nativité selon le calendrier julien oriental le 6 janvier, à laquelle s’associe également l’ensemble de la population.

Programmation culturelle

La Fayha Choir à Strasbourg
En ouverture de festivités, la chorale Fayha de la ville de Tripoli donnera un concert intitulé « Noël en Orients » et portera un message de paix et de diversité. Cette chorale, à l’image de la diversité et de la richesse culturelle du Liban, rassemble 17 confessions religieuses. Le samedi 23 novembre, 20h, à la Cathédrale de Strasbourg.

Pour témoigner du message de tolérance et d’humanisme porté par le Liban, l’Ambassade du Liban en France et plusieurs partenaires proposent une riche programmation culturelle :

  • Conférence sur la richesse du patrimoine historique et cultuel du Liban
    Animée par des experts, historiens et scientifiques, cette conférence mettra l’accent sur le secteur du tourisme religieux au Liban.
  • Ateliers de création littéraire et artistique dédiés aux enfants
    Organisés en partenariat avec une maison d’édition libanaise, ces ateliers seront animés par des auteurs et dessinateurs de livres de jeunesse. Cette initiative originale mettra en avant les talents des plus jeunes.
  • Rencontre sur le thème de l’excellence académique du Liban
    Cette rencontre avec les nombreux étudiants libanais des écoles et universités de Strasbourg témoignera à la fois de l’excellence de la formation académique suivie au Liban et des qualités d’ouverture de celles et ceux qui représentent l’avenir de nos deux nations.