Entête de page

Publicador de contenidos

angle-left Ces boissons de Noël qui ont la cote
Ces boissons de Noël qui ont la cote

Ces boissons de Noël qui ont la cote

Published on 24 diciembre 2019

Chocolat chaud, thé aux épices, vin ou jus de pomme chaud… Pendant la période des fêtes de fin d’année, certaines boissons deviennent de véritables incontournables.

Noël est sans aucun doute la période de l’année la plus propice au plaisir du palais : on se régale en toute simplicité et sans culpabiliser.
Ainsi, on troque ses vêtements quotidiens pour des tenues de fêtes, on remplace les petits plats par des festins qui durent jusqu’au bout de la nuit, et surtout, on échange les tisanes contre des boissons bien gourmandes à base de guimauve et d’épices !

En effet, l’hiver qui approche donne des envies de chaleur et de réconfort, et pour cela, quoi de mieux que de siroter une bonne boisson de Noël près du feu de la cheminée ou alors au coin d’un marché de Noël ? Et comme la magie de Noël fait parfaitement bien les choses, il se trouve justement que vous pourrez retrouver un grand nombre de vos boissons préférées tout au long de la période hivernale.

Le chocolat chaud au caramel, le vin chaud au blanc d’Alsace, le thé aux épices de Noël, le jus de pomme chaud à la cannelle… Toutes ces boissons incontournables de Noël inspireront un grand nombre d’adeptes du Noël alsacien.

Et pour le plus grand plaisir de tous, vous apprendrez qu’en plus d’être un véritable plaisir pour les papilles gustatives, ces boissons seraient en réalité de véritables remontants pour le moral. De par leurs saveurs épicées et chocolatées, elles racontent des histoires à elles seules et font remonter de délicieux souvenirs d’enfance, qui sauront vous tenir chaud durant la saison la plus froide de l’année. Et par ailleurs, elles sont aussi revigorantes, notamment grâce à leurs célèbres épices. Connues pour leurs nombreuses vertus, la cannelle et la muscade facilitent la digestion, sont une source d’antioxydant, et redonnent du tonus lors de la fatigue passagère. Alors, pourquoi s’en priver ?