Entête de page

Asset Publisher

angle-left Le Liban s’invite à Strasbourg
Le Liban s’invite à Strasbourg

Le Liban s’invite à Strasbourg

Veröffentlicht am 31 Oktober 2019

Comme tous les ans, Strasbourg accueille un pays pour célébrer le Noël d’ici et d’ailleurs. Cette année c’est le Liban qui sera mis à l’honneur, sur la place Gutenberg.

Pays multiculturel par excellence, le Liban est un véritable berceau de religions monothéistes. En effet, beaucoup de croyances différentes y cohabitent et plus de 30% de la population est chrétienne et fête donc Noël. 
Un accent particulier sera mis sur Byblos, ancien port phénicien qui a vu naître l’alphabet moderne, devenu aujourd’hui une ville symbole de diversité. 

Ainsi, au Liban et tout particulièrement à Byblos, Noël est une fête religieuse et culturelle qui incarne la volonté des nombreuses communautés du pays à vivre ensemble, dans le respect des valeurs de partage, de paix et de fraternité
Les libanais sont très attachés aux traditions ancestrales de Noël et en font une fête à l’importance capitale dans leur beau pays. On fait scintiller ses belles décorations, on prépare des délicieux plats et gâteaux, et on écoute des jolies chansons d’époque. Tout cela dans l’esprit convivial et festif, propre à Noël.  

Afin de faire honneur aux coutumes libanaises, strasbourgeois et touristes pourront découvrir des créations artisanales locales, des produits du terroir ainsi que d’autres gourmandises, qui contribueront à faire vivre la magie du Noël libanais au cœur même de la Capitale de Noël. Une occasion unique de découvrir les richesses d’un Noël venu d’ailleurs et aux valeurs pourtant très proches des nôtres. 

Pour renforcer la magie, une programmation culturelle sera proposée par l’Ambassade du Liban en France et plusieurs partenaires. La Fayha Choir de la ville de Tripoli ouvrira les festivités, avec un concert intitulé « Noël en Orients ». D’autres événements tels que des conférences, des ateliers de création littéraire et artistique dédiés aux enfants seront organisés.

 

Crédit photo : Harbel Fersan photography